A quoi ressemble une séance d’accompagnement ?

J’ai envie de vous partager un peu plus sur mon approche thérapeutique d’accompagnement, pour vous permettre d’y voir plus clair. Pour cela, je vous partage les 10 axes qui me paraissent essentiels :

1) Un cadre bienveillant et clair:

Je suis à votre service, dans un espace de confidentialité, de sécurité et de bienveillance. Ce n’est pas moi qui vous guéris, mon thérapeute intérieur fait alliance avec votre thérapeute intérieur car lui seul sait ce qui est bon pour vous, c’est lui qui va guider le processus.

2) Votre intention de changement est notre boussole:

A chaque séance, nous prenons le temps de clarifier et de discuter ensemble de votre intention de changement, ce que vous désirez changer concrètement en vous après la séance, ce sera notre boussole qui nous indique la direction. Même si une intention globale est posée en début d’accompagnement, elle peut évoluer au fil des séances. Reposer une intention à chaque début de séance permet de faire le point sur ce qui est vivant à l’instant et d’être pleinement acteur de son processus de guérison. Toute difficulté peut être abordée qu’elle soit personnelle, professionnelle, familiale, sexuelle, relationnelle…

3) L’écoute du corps comme reflet de votre inconscient

90% de notre fonctionnement est inconscient, ce serait dommage de se priver de 90% de nos informations !  Lors d’une séance, nous allons donc après avoir pris le temps d’un entretien pour clarifier la demande, aller à l’écoute du corps. Pour cela, je propose une brève relaxation guidée afin de vous inviter à vous détendre et pouvoir être à l’écoute de toutes les sensations qui se manifestent dans votre corps. Le reste de la séance se fera dans cet état de relaxation, les yeux fermés à l’écoute de votre corps et de ce qu’il révèle de votre système intérieur.

4) Les constellations familiales : la mise en lumière et la mise en relation de votre système intérieur :

J’utilise les constellations familiales car c’est un outil puissant pour rendre visible votre système intérieur.

L’état de relaxation permet de rendre visible votre système intérieur aussi appelé espace psycho-actif. A partir de cet état de détente, on va pouvoir inviter les personnages en lien avec votre intention de changement, que ce soit des parts de vous-même, des personnes de votre famille ou des concepts. Vous allez pouvoir sentir leur présence dans la pièce et entrer en relation avec eux. Si par exemple, votre intention est d’être dans l’abondance, peuvent se manifester selon votre histoire par exemple la part de vous qui ne croit pas que c’est possible de réussir ou des membres de votre famille (un grand-père qui a fait faillite) ou des concepts (l’argent), …

On peut ainsi travailler à plusieurs niveaux : celui des parts de soi, le transgénérationnel et le transpersonnel.

5) Accueillir tout ce qui vit en soi : les parts de soi

L’écoute du corps permet de révéler des parts de soi, nous pouvons alors les reconnaître (par exemple, la part qui veut se débrouiller toute seule, la part qui contrôle, le petit garçon triste, la petite fille en colère, etc) , rentrer en lien avec elles pour prendre soin de leurs besoins et prendre soin de tout ce qui vit en soi.

Parfois une part de soi en cache une autre, lorsqu’on prend le temps de l’accueillir et d’entrer en relation avec elle, une autre part peut alors être rendue visible.

Voir l’article sur les blessures et les parts de soi

6) Ne plus porter le poids de ce qui ne vous appartient pas : le transgénérationnel

La constellation familiale permet de vous mettre en relation avec le ou les ancêtres dont vous portez un poids qui ne vous appartient pas. Nous allons pouvoir inviter cet ancêtre ou membre de votre famille pour vous libérer de ce qui ne vous est plus utile, de ce qui vous pèse. On peut aussi à travers la constellation se reconnecter à la puissance soutenante de nos lignées.

7) Vos émotions, des messagères précieuses pour nourrir les besoins

Tout au long de la séance, l’écoute de vos sensations corporelles et de vos émotions nous guident. Je vous propose d’accueillir vos émotions, sans les fuir ou les réprimer, de vous laisser traverser pour écouter leur message. Les émotions viennent vous faire part d’un besoin qu’on va pouvoir nourrir dans la séance.

8) Vous n’êtes pas seul ! Sentir le soutien de vos ressources

Nous avons tous des ressources qu’elles soient en nous, dans nos relations ou dans le monde subtil. Il peut s’agir de concepts (l’amour), ou selon vos croyances de guides, d’animaux de pouvoir, du divin, de l’univers, … Rendre visible l’une ou l’autre ressource qui nous fait du bien pendant la séance permet de se sentir soutenu et d’accèder à une vision transpersonnelle.

9) Les rituels et actes psychomagiques

Je propose parfois des actes psychomagiques comme des actes symboliques de transformation. L’idée est de parler un langage poétique qui va parler à l’inconscient à travers un acte rituel.

Cet acte peut être proposé à la fin d’une séance pour ancrer un changement qui s’est opéré pendant la séance.

Je vous conseille d’ailleurs l’excellent film Psychomagie qui illustre la démarche d’Alejandro Jodorowsky dont je m’inspire, mon formateur ayant été lui-même élève de Jodorowsky pendant des années.

10) L’intégration

Le travail qui est fait en séance agit en profondeur en libérant des émotions et des mémoires cellulaires. Après une séance, je recommande d’être à l’écoute de ce qui émerge dans les jours qui suivent (rêves, sensations corporelles, émotions, …) et de laisser infuser, de voir comment la transformation peut s’inscrire dans votre quotidien. Je reste à votre disposition si des émotions émergent (effet « kiss cool ») et que vous ressentez le besoin d’en parler.

 

Infos pratiques et témoignages içi

Pour prendre RDV: + 32 471 12 93 24 ou elestavel@gmail.com

P1020359

Guérir de ses blessures-les parts de soi

 

vice-versa

Vous arrive-t-il de réagir de manière intense et incontrôlable à une situation ? Vous êtes vous demandés qui réagissait à l’intérieur de vous et comment sortir de ce comportement prévisible malgré vous ?

Notre personne est constituée de plusieurs parts qui ont chacune leurs émotions, leurs besoins et leurs fonctions propres. Il y a du monde à l’intérieur de nous !

Ces parties de soi sont apparues au fur et à mesure de notre histoire. Isabelle Padovani les appelle les Multiples aspects intérieurs, Dick Schwartz le fondateur de l’Internal Family System les parts de soi.

Certaines de ces parts ont vécu un choc qui ne leur ont pas permis d’exprimer pleinement l’émotion ressentie et ont dû se cacher pour survivre. Ce sont les parts refoulées, clivées auxquelles nous avons le moins accès.

D’autres pour protéger à tout prix ces parts plus fragiles se sont dévouées pour barrer le passage à tout ce qui pourrait de près ou de loin faire revivre la blessure des parts cachées. Ce sont les gardiens. Ils assurent la protection des parts refoulées en les protégeant et sont prêts à tout pour assurer leur rôle de protection, pour que personne ne les voit, ni soi-même ni les autres, ils ne prennent aucun risque.

Ils peuvent se manifester sous forme de gardiens pompiers très réactifs ou sous des formes plus subtiles comme des gardiens anesthésiants ou contrôlant ou encore des gardiens anguilles qui fuient.

Par exemple, si une personne s’est senti rejetée en étant petite, un gardien est alors apparu pour éviter que de près ou de loin, tout ce qui ressemble à une forme de rejet soit revécue par la personne. Cela peut aller jusqu’à soi-même rejeter les autres pour éviter de revivre ce stimulus de rejet.

Derrière ces parts de soi, se trouve notre être profond, notre « self », la part sereine, joyeuse, pleine de vie.

Le réflexe qu’on peut avoir en tant que personne peut être d’en vouloir à ces parts gardiennes qui prennent beaucoup de place et réagissent de manière intense, prédictible et incontrôlable. Certaines thérapies, même, vont inciter à dépasser ces résistances en tentant de contourner ces gardiens.

L’approche thérapeutique que j’utilise va plutôt travailler en collaboration, en médiation avec ces gardiens plutôt que contre eux ou à essayer de les esquiver. Ceci permet un processus beaucoup plus écologique et aussi plus efficace. Pouvoir laisser le gardien se manifester dans le corps, reconnaître sa fonction précieuse, son utilité, honorer son dévouement  et l’énergie qu’il déploie pour protéger, le rassurer et voir avec lui comment on peut améliorer les choses est une source de transformation puissante car elle prend en compte tout le système intérieur, accueille toutes les parts et s’appuie sur le self qui agit comme thérapeute intérieur capable d’accueillir et de prendre soin de toutes ses parts.

Pour conclure, voici une illustration des parts de soi dans le beau film Vice-Versa:

 

🔥 Ce qui m’anime✨✨

P1020010
Aujourd’hui, au lendemain de la fête d’Imbolc, qui invite à se reconnecter à notre feu intérieur, j’avais envie de vous partager ce qui m’anime :
Ce qui m’anime profondément est de vous accompagner pour vous reconnecter à cette incroyable énergie de vie qui est en vous, la réveiller, la révéler, la déployer, la manifester en osant être pleinement vous-même.
S’alléger de tout ce qui empêche cette force de Vie de se déployer dans chacune de vos cellules, se libérer de croyances, de conditionnements, de blessures, de mémoires qui ne vous appartiennent pas pour laisser se déployer votre plein potentiel
Laisser votre feu intérieur exprimer sa puissance, sa créativité infinies et nourrir votre présence, votre cœur et votre conscience
Me mettre au service de la Vie en honorant et déployant le vivant.
chaleureusement,
Emilie

Connaissez-vous l’aromachologie?

Connaissez-vous l’aromachologie ?

Les odeurs ont cette faculté de nous toucher à un niveau très profond et subtil et de contribuer à notre bien-être et notre équilibre. J’utilise depuis deux ans les élixirs Pravaha, créés par Jean-Baptiste et Anaïs et l’alchimiste Michael Zayat au Canada, ils m’apportent un soutien quotidien et je suis heureuse et honorée aujourd’hui de devenir une des ambassadrices de ces élixirs pour vous les faire découvrir et vous les rendre disponible. Bientôt un atelier de voyage olfactif à Bruxelles pour vous les faire découvrir, les élixirs peuvent également donner un éclairage précieux sur une situation en séance individuelle.
merci à Jean-Baptiste et Anaïs de les transmettre avec autant de coeur et de m’ouvrir à cette voie alchimique


https://www.pravaha-elixirs.com/

Une société performante sans chef et avec 800 employés heureux, c’est possible

Jean-Michel Queginer, fondateur de Bretagne Ateliers a réussi un petit miracle: créer une société de 800 employés dont plus de 500 en situation de handicap.

Non seulement cette société fonctionne mais elle fonctionne sans hiérarchie, l’usine est organisé en villages d’une douzaine de personnes. Chaque village désigne un pilote qui coordonne les activités du village. La consultation est dans l’ADN de l’entreprise et la pyramide est inversée: lorsqu’un problème est identifié, ou une proposition d’amélioration, c’est l’employé sur le terrain qui l’a identifié(e) qui est responsable de sa résolution. Un changement de paradigme ! Les ingénieurs viennent alors à son service pour trouver la solution.

La qualité est une obsession chez Bretagne Ateliers. Lorsqu’on demande à des entreprises telles que PSA ou Airbus quel est leur meilleur fournisseur ils répondent sans hésiter Bretagne Ateliers. Ici pas question de cacher les problèmes, l’identification des problèmes et leurs résolutions et un signe de performance et d’amélioration continue. La simplification et l’amélioration permanente sont au centre de la démarche de Bretagne Ateliers.

L’innovation est aussi au coeur de la démarche. Des temps sont alloués pour tous les employés, quel que soit leur niveau de qualification, pour inventer. Et ça fonctionne: parmi la centaine de brevets déposés depuis la création de Bretagne Ateliers, plus d’une dizaine ont été proposés par un ouvrier caractériel témoigne Jean-Michel Queginer.

Mais c’est surtout l’humain qui est au coeur de la démarche de Jean-Michel Queginer. Pour ce dirigeant pas comme les autres, le métier premier d’un dirigeant est de se connaître soi-même, connaître sa vision de la vie, le rôle qu’il veut tenir et ce en quoi il croit…

Son leitmotiv: donner l’envie d’avoir envie… Les employés viennent travailler avec plaisir car ils se sentent valorisés. L’autonomie qui leur est donnée, la convivialité qui y règne, le souci d’avancer tous ensemble, les rites mis en place pour favoriser les échanges et les liens, la stimulation de leur créativité, tout ceci concourt à donner envie.

Et à l’intention que Jean-Michel Queginer a mis de rendre son entreprise éternelle…

« L’entreprise n’a qu’une seule fonction: créer du lien avec les autres. S’il n’y a pas d’hommes dans l’entreprise, il n’y a plus d’entreprise. Le profit économique est une résultante du lien, de la qualité du lien. Et la qualité du lien est une résultante de l’amour qu’on y met dedans, un lien productif d’envie, un lien où on se rend agréable aux autres et où on se sent reconnu dans ces éléments là. »

 

bretagne atelier

Mener une existence créative

Un jour d’hiver en 2015, une décision claire m’apparaît: je choisis d’écouter la voix de mon cœur, inconditionnellement, où qu’il m’emmène…

Je sens qu’il se dessèche, que je ne l’écoute plus, qu’il est temps de changer de direction pour retrouver du sens et de la joie.

C’est le début d’une folle aventure, pas après pas dans l’inconnu…

Quitter un CDI confortable, ne pas savoir exactement où je vais, ni comment, repartir de zéro… Ma tête se pose des questions, s’inquiète… Je l’écoute tranquillement et choisis de suivre malgré tout la voix de mon cœur, la voie de mon cœur…

Lui me dit que je peux créer MA vie, me dit d’être fidèle à moi-même et d’oser ce qui me parait impossible, m’aligner avec ce qui a du sens pour moi…

Pas après pas, je l’écoute, je voyage, je me forme, je marche un pèlerinage de 850 km, je me lance dans de nouvelles activités, j’ose proposer au monde ce qui me tient à coeur, j’ose sortir des sentiers battus, je partage, je teste, je fais des erreurs, je reteste, je doute, je traverse mes ombres, je garde le cap avec pour seul baromètre, pour seul GPS, les élans de mon cœur…

Parfois  mes vieux réflexes me reprennent et j’ai envie de reprendre le contrôle, de maîtriser les résultats, de planifier… Et rien ne se passe comme je le voyais dans mes plans… Alors je lâche et je me laisse à nouveau porter par les élans de mon coeur…

Et la vie devient très créative… A chaque instant je peux me réinventer, créer… A chaque instant je me laisse surprendre par où mon cœur m’emmène… A chaque instant je remercie mon cœur de connaître le chemin.

Et je sens mon cœur qui s’ouvre chaque jour un peu plus, émerveillée par cette possibilité de créer ma vie à chaque instant , d’offrir au monde qui je suis et de recevoir tant en retour.

Je ne sais pas encore où il continue de m’emmener, mais je sais qu’il connaît le chemin alors je le suis, en courant comme le propose Rumi, ou en dansant !

Et toi, quels sont les élans de ton cœur? Que te murmure-t-il ? Quel rêve te montre-t-il? Prends-tu le temps de l’écouter? Quelle confiance as-tu en lui? Comment mets-tu ton mental et tes actions au service de qui tu es vraiment, guidé par ton cœur?

heart-knows-768x768

Aller au bout de ses projets

road-908176_1920

Vous est-il arrivé d’avoir une idée, une envie, un rêve et de le laisser aux oubliettes?

Vous est-il arrivé qu’une idée, une envie, un rêve deviennent un projet dans lequel vous décidez de vous lancer? La recherche d’un nouvel emploi, d’un logement, de nouvelles responsabilités professionnelles, la création d’une activité, l’apprentissage d’un nouveau sport, loisir ou instrument de musique?

Ce projet vous enthousiasme. Vous y mettez votre énergie, vous acceptez d’y passer du temps, vous sentez l’élan, la motivation pour porter ce projet…

Et puis, avec le temps, la réalisation devient difficile, les choses ne se passent pas exactement comme vous le vouliez, cela devient ennuyant, inconfortable, difficile, fatigant… Cela vous oblige à sortir de votre zone de confort, vous confronte à vos peurs, vous sentez peut-être la confiance en vous qui s’étiole, la motivation qui baisse, l’élan qui se réduit, l’envie de procrastiner, de passer à autre chose.

Et vous vient alors une nouvelle idée, un nouveau projet, vous arrêtez tout pour démarrer ce nouveau projet….

 

Et si, vous décidiez de traverser l’inconfort …

Et si, vous alliez au bout de ce premier projet…

Et si c’était là que se trouvaient les plus beaux apprentissages…

Et si c’était là où tout votre potentiel peut se déployer pleinement en gagnant en maturité, en précision, en ampleur, en impact…

Persévérer, s’engager à aller au bout de ses projets, garder le cap…

Observer ce qui n’a pas marché et s’en servir comme d’un tremplin pour apprendre… Améliorer, apprendre par itérations, observer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour s’adapter. Développer sa créativité et son sens pratique pour trouver un moyen écologique pour soi de continuer dans le respect de ses besoins et dans l’écoute de soi.

Thomas A. Edison, pionnier de l’électricité, a écrit « Je n’ai pas échoué. J’ai seulement trouvé 10.000 moyens qui ne fonctionnent pas. »  Imaginez s’il n’était pas allé au bout de sa recherche, s’il s’était découragé, à quel point son futur aurait été différent, et celui de l’humanité…

Quelques pistes lorsque vous vous sentez découragé…

Qu’ai-je déjà accompli dans ce projet dont je suis fier? Quelles ressources ai-je utilisé pour cela? Qu’est ce qui me donne de l’énergie dans ce projet ?

Qu’est ce qui est difficile aujourd’hui dans la réalisation de ce projet? Qu’est ce qui me prend de l’énergie ? Qu’est ce que ça m’apprend ? Comment puis-je adapter ma démarche, apprendre de mes erreurs? Quelle aide je pourrais demander?

Qui serai-je si je réussissais pleinement ce projet? Quelles pépites se cachent derrière mes peurs ? A qui/à quoi je reste fidèle en n’allant pas jusqu’au bout?

« Le succès c’est être capable d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. » Winston Churchill

La roue de la vie : trouver mon équilibre de vie

L’été est l’occasion de prendre des vacances, de ralentir …

Avant de repartir de plus belle…

Alors plutôt que de s’imaginer déjà foncer tête baissée à la rentrée et se laisser envahir par les urgences du quotidien, et si j’en profitais pour DECIDER où j’ai envie de mettre mon énergie cette année ?

Je vous propose pour cela, un outil qui peut être utilisé en auto-coaching qui s’appelle la roue de la vie :

roue de la vie template

Prenez un moment pour évaluer sur chaque axe de votre vie, de 0 à 10 le temps et l’énergie que vous y consacrez aujourd’hui, le centre étant le niveau 0. Si un des axes proposés ne vous parle pas, vous pouvez le remplacer par une autre dimension de votre vie qui vous parait importante.

Reliez les points de chaque axe avec un trait de couleur, qui représente votre situation actuelle.

Prenez maintenant un moment pour évaluer sur chaque axe, de 1 à 10 le temps et l’énergie que vous aimeriez y consacrer, avec la conscience qu’une journée ne dure que 24H et que vous choisissez en conscience quels axes vous aimeriez renforcer, et peut être à quels axes vous seriez prêts à consacrer moins d’énergie en contrepartie.

Reliez les points de chaque axe avec un trait d’une autre couleur qui représente votre intention, votre équilibre désiré.

Exemple:

roue de la vie ex

Prenez un moment pour observer comment vous vous sentez face à ces roues de vie présentes et désirées ? Qu’est-ce qui vous frappe ? Qu’est-ce que ça vous fait de voir cela ?

Qu’êtes-vous prêt à faire pour renforcer les axes souhaités ? Quelles actions concrètes ?

Qu’êtes-vous prêt à arrêter de faire ou à moins faire pour libérer du temps et de l’énergie à vos priorités ?

Comment comptez-vous vous y prendre ? Comment cela affectera vos proches ? Qu’est-ce que cela vous apportera d’avoir mis la priorité sur tel aspect ?

Sur quelles ressources comptez-vous vous appuyez, avec l’aide de qui ?

Qu’est-ce qui vous freine pour aller vers ce nouvel équilibre ? Quel est le prix à payer?

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à me contacter pour une séance d’accompagnement.

Mesurer le chemin parcouru et célébrer !

Merci (Thank You in French)

Sur le chemin de ma vie, sur la route que j’ai décidé de prendre, prends-je le temps de parfois me retourner un instant et mesurer le chemin parcouru ? Prends-je le temps de me féliciter pour tout ce que j’ai entrepris, tous ces pas, petits et grands que j’ai déjà posé pour me rapprocher de moi-même, toutes ces victoires intérieures ?

Prends-je le temps de regarder autour de moi, à cet instant et reconnaître tout ce que j’ai déjà ?

Ou suis-je déjà en train de penser à là où j’ai envie d’aller, là où je ne suis pas encore, qu’est ce que je pourrais faire de plus, et plus vite ?

Prendre le temps de faire un Stop, reconnaître le chemin parcouru, honorer et célébrer tout ce que j’ai déjà accompli et reçu, les petites et grandes victoires intérieures, celles qui ont pu passer inaperçues mais qui représentent de grands pas sur mon chemin  me permet de me connecter à un état de détente et de gratitude :

Détente d’être exactement au bon endroit au bon moment même si mon intention est de continuer à avancer, j’honore là où j’en suis sur mon chemin et je célèbre.

Gratitude pour ce que je suis et tout ce que j’ai déjà de beau dans ma vie:

Loin d’être « bisounours », la pratique de la gratitude demande de l’engagement, celui de sortir du statut de victime et de reconnaître les belles choses de notre vie. Cela peut même être de remercier parfois des événements qu’on ne comprend pas encore ou qu’on a vécu comme un échec ou une difficulté pour ce qu’ils ont à nous enseigner.

Selon plusieurs études scientifiques, être reconnaissant envers la vie et capable de repérer des moments de bonheur dans une journée, prolongerait notre espérance de vie. Le sentiment de gratitude génère de la dopamine, hormone du plaisir et de la sérotonine hormone du bien-être… Alors pourquoi s’en priver ?

Une pratique de gratitude : prendre une boite et y déposer chaque jour un message de gratitude, pour quoi ai-je envie de dire merci aujourd’hui?

Et de temps en temps relire tous ces messages de gratitude et honorer le chemin parcouru !

En entreprise, cela peut être un rituel régulier de célébrer en équipe les petites et grandes victoires et que chaque membre de l’équipe puisse exprimer pour quoi il a de la gratitude.