Aller au bout de ses projets

road-908176_1920

Vous est-il arrivé d’avoir une idée, une envie, un rêve et de le laisser aux oubliettes?

Vous est-il arrivé qu’une idée, une envie, un rêve deviennent un projet dans lequel vous décidez de vous lancer? La recherche d’un nouvel emploi, d’un logement, de nouvelles responsabilités professionnelles, la création d’une activité, l’apprentissage d’un nouveau sport, loisir ou instrument de musique?

Ce projet vous enthousiasme. Vous y mettez votre énergie, vous acceptez d’y passer du temps, vous sentez l’élan, la motivation pour porter ce projet…

Et puis, avec le temps, la réalisation devient difficile, les choses ne se passent pas exactement comme vous le vouliez, cela devient ennuyant, inconfortable, difficile, fatigant… Cela vous oblige à sortir de votre zone de confort, vous confronte à vos peurs, vous sentez peut-être la confiance en vous qui s’étiole, la motivation qui baisse, l’élan qui se réduit, l’envie de procrastiner, de passer à autre chose.

Et vous vient alors une nouvelle idée, un nouveau projet, vous arrêtez tout pour démarrer ce nouveau projet….

 

Et si, vous décidiez de traverser l’inconfort …

Et si, vous alliez au bout de ce premier projet…

Et si c’était là que se trouvaient les plus beaux apprentissages…

Et si c’était là où tout votre potentiel peut se déployer pleinement en gagnant en maturité, en précision, en ampleur, en impact…

Persévérer, s’engager à aller au bout de ses projets, garder le cap…

Observer ce qui n’a pas marché et s’en servir comme d’un tremplin pour apprendre… Améliorer, apprendre par itérations, observer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour s’adapter. Développer sa créativité et son sens pratique pour trouver un moyen écologique pour soi de continuer dans le respect de ses besoins et dans l’écoute de soi.

Thomas A. Edison, pionnier de l’électricité, a écrit « Je n’ai pas échoué. J’ai seulement trouvé 10.000 moyens qui ne fonctionnent pas. »  Imaginez s’il n’était pas allé au bout de sa recherche, s’il s’était découragé, à quel point son futur aurait été différent, et celui de l’humanité…

Quelques pistes lorsque vous vous sentez découragé…

Qu’ai-je déjà accompli dans ce projet dont je suis fier? Quelles ressources ai-je utilisé pour cela? Qu’est ce qui me donne de l’énergie dans ce projet ?

Qu’est ce qui est difficile aujourd’hui dans la réalisation de ce projet? Qu’est ce qui me prend de l’énergie ? Qu’est ce que ça m’apprend ? Comment puis-je adapter ma démarche, apprendre de mes erreurs? Quelle aide je pourrais demander?

Qui serai-je si je réussissais pleinement ce projet? Quelles pépites se cachent derrière mes peurs ? A qui/à quoi je reste fidèle en n’allant pas jusqu’au bout?

« Le succès c’est être capable d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. » Winston Churchill

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s