Et si on arrêtait de parler de développement personnel ?

 lumière

Lorsque nous sommes à la recherche d’une plus grande conscience de soi, nous cherchons à nous développer, à devenir la meilleure version de nous-mêmes.

Ceci peut pousser à acquérir de nouvelles techniques, de nouveaux outils, à chercher comment se transformer, comment grandir, comment changer, travailler sur soi.

La démarche est louable et en même temps chercher à aller vers toujours plus de développement personnel peut aussi représenter d’une certaine manière une fuite de ce que l’on est à l’instant.

Et si on arrêtait de parler de développement personnel ? Plutôt que développer notre personne, nous pourrions accepter que notre être est déjà plein, plein de vie et plein d’amour et qu’il ne demande qu’à rayonner, qu’à se déployer…

Quel changement de paradigme !

Darpan dans son livre l’aventure intérieure parle ainsi de « dépouillement personnel ». Il nous invite à nous dépouiller de notre souffrance pour révéler notre vraie nature, pleine de vie et d’amour.

Il ne s’agit pas de devenir passif, bien au contraire, c’est une voie courageuse, car pour se dépouiller, il faut avant tout prendre conscience de ce qui nous limite, descendre dans nos profondeurs, laisser remonter nos peines, nos blessures, nos croyances limitantes, et arrêter de fuir et de lutter contre ces parts de nous que nous préférerions ne pas voir, traverser nos peurs et laisser les sensations corporelles nous révéler petit à petit nos souffrances les plus enfouies, pour pouvoir les accueillir et les relâcher.

C’est aussi une voie qui invite à accueillir notre propre puissance, qui est bien au delà de ce qu’on peut imaginer et qui peut nous effrayer car elle implique que notre puissance puisse nous dépasser.

Marianne Williamson disait à ce sujet :

« Notre peur la plus profonde
n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C’est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question…
Qui suis-je, moi, pour être brillant,
radieux, talentueux et merveilleux ?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.

Vous restreindre, vivre petit,
ne rend pas service au monde.

L’illumination n’est pas de vous rétrécir
pour éviter d’insécuriser les autres.

Nous sommes tous appelés à briller, comme les enfants le font.

Nous sommes nés pour rendre manifeste
la gloire de Dieu qui est en nous.

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus,
elle est en chacun de nous,

Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
nous donnons inconsciemment aux autres
la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur,
notre puissance libère automatiquement les autres. »

 

Dans mon approche de l’accompagnement, je suis convaincue que le potentiel se révèle plus qu’il ne se développe, que vous avez déjà en vous toutes les ressources, je vous accompagne avec bienveillance pour vous révéler,  cesser de fuir ou de lutter contre vous-même et oser rayonner votre puissance. Alors prêts ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s