Pas après pas…

pas

Depuis que je parle autour de moi de ma reconversion, j’ai plusieurs personnes qui m’appelent, amis, amis d’amis,..  pour en savoir plus et je me rends compte à quel point nous sommes nombreux à rechercher un sens à notre activité professionnelle.

J’ai moi-même apprecié de me sentir moins seule dans cette quête avant de me lancer dans ce projet un peu fou, voici donc un témoignage qui j’espère parlera à certains en questionnement sur leur chemin.

Je travaillais depuis une douzaine d’année en entreprise dans de grands groupes internationaux et avais été nourrie de multiples projets, équipes, challenges que j’avais l’occasion de vivre,  un environnement international, plein de rencontres, des projets concrets à mettre en oeuvre, je n’avais pas le temps de m’ennuyer et travaillais regulièrement sur des sujets nouveaux ce qui nourrissait ma soif de découverte et mon envie de réaliser des projets.

Et puis arrive un moment où se pose la question de « à quoi bon toute cette agitation », quel est le sens de ce tous ces efforts, quelle est ma contribution au changement que j’avais envie de voir dans le monde. Mon nouveau rôle de manager d’équipe me permettait alors de centrer mon énergie sur la dynamique d’équipe, sur la cohésion, sur le développement du potentiel de l’équipe en créant un environnement de confiance.

Mais restait la question du sens.
Le rachat de mon entreprise par un groupe américain a accéléré mon cheminement, en poussant la logique du profit à court terme à l’excès, le résultat trimestriel  devenant l’obsession pour satisfaire les actionnaires. Et puis toujours dans un souci de satisfaire l’actionnaire et de tenir les engagements de milliards d’économie annoncés lors du rachat, tombe la décision de licencier 10 000 des 60 000 personnes du groupe racheté dans le monde, dont mon poste et ceux de mon équipe.
Alors bien sûr j’aurais pu être mutée sur un autre poste me dit-on mais en étant directrice financière, je participais à ce système et je ne m’y retrouvais plus du tout.

C’était  pour moi à la fois un choc et un cadeau d’apprendre la suppression de mon poste, comme un signe de la vie me disant, il est temps pour moi de vivre autre chose, de nourrir mon besoin de sens et de recentrer mon activité sur l’humain. Les chinois utilisent pour décrire le mot crise les 2 idéogrammes de danger et d’opportunité. J’ai décidé d’y voir une opportunité.

Le coaching est venu répondre à mon intention d’accompagner en individuel des personnes ayant l’envie de révéler leur potentiel et aussi d’accompagner des groupes, de créer du lien, la dynamique d’équipe m’ayant toujours fascinée.

Depuis cette décision de janvier 2016 de me lancer malgré mes peurs, tout se met en place avec énormément de fluidité et de joie, la formation m’est recommandée par une connaissance, financée par mon entreprise dans le cadre de la restructuration, le projet se précise au fur et à mesure, les indemnités de licenciement me permettent de rassurer mon besoin de sécurité financière, les rencontres extraordinaires que je fais me nourrissent et le chemin se déroule pas après pas.

Bien sûr, tout n’est pas tout tracé, le lâcher prise s’apprivoise, les peurs aussi mais la décision vient du coeur et je fais confiance à mon coeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s